Gallieni Sud

Le secteur Gallieni sud est l'un des grands secteurs d'opération retenu dans le cadre du Plan Local d'Urbanisme. Outre le PLU, l’opération d'aménagement et de renouvellement urbain, qui doit s’opérer sur 2,1 ha, est aussi encadrée par le Programme Local d'Habitat, le PLH. Inscrit dans le périmètre écoquartier du centre-ville, le secteur Gallieni sud doit faire l'objet d'une requalification qui se veut exemplaire. Il est aussi le reflet d'une volonté d'engager une démarche exemplaire pour appréhender un territoire et d'en développer les différents aspects. 

Conclusions de l'enquête publique conjointe sur le secteur Gallieni

Suite à l'enquête publique conjointe qui s'est déroulée du 4 février au 11 mars 2019 dans le cadre de la déclaration d'utilité publique du projet de requalification du secteur Gallieni, d'une part et à l'enquête parcellaire d'autre part, le c commissaire enquêteur a rendu ses conclusions et son rapport. 

Un projet durable intégré à son environnement

Les enjeux  pour le secteur Gallieni sont multiples : à la fois sociaux, sociétaux, économiques, écologiques et contextuels. Il s’agit de bien les identifier pour les intégrer dès les prémices du projet. Trois grands axes de développement permettent de recouvrir et d'intégrer la diversité des enjeux du secteur : le développement connecté, le développement contextuel, le développement durable.

Engager une démarche exemplaire pour concevoir un lieu vivant

Susciter le changement, surpasser les standards et créer un lieu de vie, sont trois axes qui incarnent les volontés et les ambitions pour le développement du secteur.

Ce futur quartier accueillant pourra répondre aux besoins de ses habitants et attirera des visiteurs. Il combinera des espaces privés bien définis pour l’usage de ses habitants, avec des espaces publics accessibles à tous. Un lieu vivant, vert, où l’on prendra plaisir à se croiser, s’arrêter, flâner ou jouer.

1-Développement connecté

Articuler les espaces environnants et connecter les lieux et les axes entre-eux

  • RENFORCER les liaisons est-ouest notamment en direction de la Seine.
  • CONCEVOIR un espace public en articulation avec les axes majeurs (Boulevard Gallieni, rue du Fond- de-la-Noue et rue Edouard-Manet).
  • COMPLÉTER le réseau d’espaces publics inter-quartiers.

2- Développement contextuel

Favoriser une transition harmonieuse entre les différentes zones et adaptée à son environnement.

  • PROPOSER une transition douce entre les zones pavillonnaires et les immeubles collectifs existants.
  • ASSURER une façade urbaine adaptée à son environnement.

3 - Développement durable

Respecter les enjeux de développement durables de façon exemplaire.

  • CONCEVOIR un développement urbain exemplaire.
  • RÉPONDRE aux enjeux de mobilité, mixité des usages, mixité sociale, gestion des déchets, réutilisation des matériaux issus de la démolition….
  • CRÉER des espaces verts sur le site afin de renforcer la trame du quartier.

Une opportunité pour créer 500 logements dans un secteur central

Proche des commerces, du centre-ville et bien desservi en transports en commun, le secteur Gallieni sud bénéficie d'une situation géographique centrale. Son boulevard, très passant, relie le centre-ville et le  nouveau quartier de la Bongarde. Composé principalement d'habitats pavillonnaires, le quartier se situe aussi à quelques minutes de la Seine et du quai d’Asnières. Un certain nombre d’équipements publics sont présents à proximité : commissariat de police, écoles, gymnases, collèges et crèches.

Au terme du projet, c’est environ 500 logements qui seront créés. S’agissant de l’augmentation de la densité du quartier, celle-ci doit se faire en assurant une transition douce avec l’habitat pavillonnaire limitrophe, tout en favorisant la mixité sociale et le parcours résidentiel.

Le développement urbain de ce secteur nécessite de réorganiser  au préalable le réseau routier et de faciliter les déplacements par l'élargissement du secteur Gallieni et la création d'une traversée piétonne est-ouest.