La Bongarde quartier d'avenir(s)

Quartier à vocation économique jusqu’à très récemment, la Bongarde fait l’objet d’une mutation urbaine ambitieuse et inédite à Villeneuve-la-Garenne. Objectif dans les années à venir : faire de ce quartier un pôle d’attractivité urbaine et économique grâce à un aménagement mixte et multifonctionnel en bord de Seine, comportant logements, commerces et activités tertiaires. 

Ce changement a déjà commencé à s'opérer avec l’ouverture du centre commercial Qwartz en 2014, l’ouverture d’une résidence étudiante de 200 logements et la réalisation de nouveaux programmes immobiliers en accession à la propriété, dont Terre de Qwartz, inaugurée en septembre 2020 et les Jardins de la Bongarde qui seront livrés à l'été 2021.

Malgré la coupure urbaine de l’autoroute A86, la perspective d'enfouissement des Lignes à Haute Tension  qui traversent son périmètre à l'horizon 2024, représente une formidable opportunité pour la Bongarde, libérant ce territoire à fort potentiel d’une contrainte qui le pénalisait fortement.

Village Bongarde, un site projet d'environ 8,6 ha

Pour permettre à cette dynamique de développement de prendre une envergure conséquente, Villeneuve a proposé deux terrains sur le quartier de la Bongarde (situé à proximité du centre commercial Qwartz et de l'autoroute A86) dans le cadre de l'appel à projets « Inventons la Métropole du Grand Paris». Le projet « Village Bongarde », imaginé et porté par le groupement Sogeprom/Vinci, a fait partie fin 2017 des 56 sites retenus pour transformer le Grand Paris.

Le quartier de la Bongarde se situe idéalement à proximité de Paris et de la Défense. Sa proximité avec la Seine offre à ses futurs habitants un cadre privilégié et à ses investisseurs une opportunité certaine.

Un quartier accessible aujourd'hui et demain

À 4 km de Paris, entre Roissy et la Défense

Bordé par l’autoroute A86 et la RD7, le quartier de la Bongarde situé en entrée de ville, bénéficie d’une desserte routière exceptionnelle. Il est aussi desservi par les transports en commun. La ligne T1 du tramway, à quelques minutes, permet une interconnexion avec la ligne 13 du métro, le Transilien et les lignes C et D du RER. À l’horizon 2027, la future gare de la ligne 15 du Grand Paris Express, à proximité de celle des Grésillons (Gennevilliers), sera à une dizaine de minutes à pied du quartier. Elle desservira directement les sites de Saint-Denis Pleyel et de La Défense.

Un quartier avec vue sur le village olympique 2024

Le projet fait face à la cité du cinéma, mais également au futur village olympique qui sera construit à L’Île-Saint-Denis et Saint-Denis en vue des Jeux Olympiques de Paris en 2024.

Un territoire à requalifier

Les activités présentes rassemblent des activités tertiaires, de commerces de gros et de détail, de vente aux professionnels, de stockage et d'activité industrielle. On y retrouve également le lycée technique Charles Petiet.
Quelques bâtiments vides ou en cessation d’activité complètent également le paysage.

En 2013, la Ville a fait réaliser une étude portant sur la requalification des zones d’activités, dont le secteur de la Bongarde. Objectif : cerner les possibilités d’aménagement, affirmer des exigences en matière d’implantation, d’espace public ou de densification ; les liaisons inter-quartiers faisant aussi l’objet d’une réflexion.