Contrat de Ville 2015-2020

Le contrat de ville constitue le cadre d’action de la politique de la ville. Celle-ci a pour but d'assurer l'égalité entre les territoires, de réduire les écarts de développement entre les quartiers en difficultés et leurs unités urbaines et d'améliorer les conditions de vie de leurs habitants.
 
© Mairie de Villeneuve-la-Garenne.

La signature du contrat de ville, le 5 octobre 2015, permet à Villeneuve-la-Garenne d’envisager la poursuite d’actions au plus près des habitants en partenariat avec l’État, le Conseil Départemental, le Conseil Régional, les bailleurs et les associations, sur la période 2015-2020, notamment dans le nouveau quartier prioritaire « Aire 2029 » qui intègre une partie du centre-ville.

Un soutien exceptionnel accordé à Villeneuve-la-Garenne pour le plan vacances été jeunes 2020 

Suite à la crise sanitaire, le Conseil Départemental des Hauts-de-Seine a proposé un « contrat de soutien exceptionnel à la commune de Villeneuve-la-Garenne », « plan vacances été jeunes 2020 », financé à hauteur de 50 789 euros au titre de la Politique de la ville. 

Ce contrat a permis de financer des actions nouvelles ou de renforcer des actions existantes pour la période estivale jusqu’au 30 septembre 2020, en direction des jeunes ( 9/25 ans) du Quartier Prioritaire de la Politique de la Ville ( QPV), et sur des  dispositifs de soutien scolaire et de préparation à la rentrée scolaire et des  activités sportives et culturelles ou des séjours vacances et des séjours découverte. Les associations APSA, Générations Unies, ADABEVAVUPS et des services de la ville ( Direction des actions éducatives, service enfance, service jeunesse) ont proposé tant des séjours que des actions locales :

  • Des séjours au Mont Saxonnex : plusieurs projets pédagogiques entre juillet et août à vocation éducative, sociale et culturelle pour 40 personnes soit dix familles d’une part, et pour 30 jeunes de 11 à 15 ans d’autre part, ainsi qu’un séjour apprenant pour 20 jeunes de 14 à 17 ans, et un autre pour des plus jeunes de 5 à 11 ans afin d’allier vacances et apprentissages avant la rentrée scolaire et restaurer la confiance en leurs capacités d'apprentissage.
  • Un autre séjour a été organisé pour 32 jeunes de 14 à 17 ans à Portland à Port-en-Bessin lui aussi, dans une logique éducative et de prévention. 
  • Des actions ont été organisées au sein du QPV de cours de soutien scolaire ( 6/15 ans), quiz, rallyes et stage de révision  en fin d’été  pour un apprentissage ludique pour les primaires jusqu’aux lycéens, en parallèle d’une proposition large d’ activités sportives, culturelles et scientifiques a sein des structures jeunesse de la ville comme sur l’espace public. » 

Un contrat unique et global 

La loi de programmation pour la ville et la cohésion sociale du 21 février 201 (loi n° 2014-173) propose à travers ce contrat « nouvelle génération » d’allier les dimensions urbaines, sociales et économiques des politiques publiques en direction des quartiers.

Elle prévoit également un remaniement de la géographie prioritaire et la mise en place d’un conseil citoyen (en cours).

Un énorme travail partenarial

Grâce aux engagements pris aux côtés des 18 autres signataires du contrat de ville, la Ville va continuer à favoriser un développement plus équilibré du territoire, main dans la main avec les acteurs de terrain : les associations, les services de la ville et les institutions (Caf, CPAM, Pôle Emploi, les bailleurs, le Département…)

Leur travail en transversalité, ainsi que l’implication des habitants (notamment au travers du conseil citoyen) est très important pour la mise en œuvre du plan d’actions.

Signature du contrat de ville et prochaines étapes

Le maire Alain-Bernard Boulanger et Yann Jounot, le préfet des Hauts-de-Seine (à gauche) et représentant de l’État, ont signé le nouveau contrat de ville le 5 octobre 2015 aux côtés de 17 autres partenaires : la Région, le Département, le Procureur de la République, l’Éducation Nationale, Pôle Emploi, l’ARS, la Caf, la CPAM, la Caisse des dépôts et Consignations, et les bailleurs Coopération et Famille, EFIDIS, France Habitation, Hauts-de-Seine Habitat, I3F, ICF La Sablière, LogiRep, OGIF. 

Prochaines étapes

  • Signature du protocole de préfiguration relatif au projet de réaménagement du centre-ville retenu dans le Nouveau Programme National de Rénovation Urbaine.
  • Signature de la Convention « mixité sociale ».
  • Mise en œuvre du conseil citoyen.
  • Élaboration de la maquette financière du contrat.
  • Lancement de l’appel à projets 2016.

En chiffres

Le contrat de ville, c’est :