Villeneuve au cœur des Jeux Olympiques

La Génération J.O dans les starting-blocks à l'occasion des Foulées 2016 ! Bertrand Guigou - Mairie de Villeneuve-la- Garenne

Villeneuve est dotée d’une remarquable variété d’équipements sportifs, que beaucoup de communes lui envient. Même si son ambition reste l’accès au sport pour tous, ce patrimoine, qu’elle a à coeur d’entretenir et de faire évoluer, entre en résonance avec Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 de Paris. la Capitale mais aussi la région Île-de-France et la Métropole du Grand-Paris accueilleront quelques 10 500 athlètes, inscrits dans 28 disciplines. Villeneuve, en raison de sa proximité avec la Seine, du village olympique et des sites olympiques se situe en bonne place pour accueillir des sportifs des quatre coins du monde. 

Une situation géographique remarquable

Villeneuve-la-Garenne située à quelques kilomètres des sites retenus pour les compétitions et en face du futur village olympique, implanté sur les communes de Saint-Denis, Saint-Ouen et L'Île-Saint-Denis, bénéficie d'une situation géographique remarquable. Le village olympique et paralympique serait construit sur le site Pleyel - Bords de Seine situé entre le quartier Pleyel, Saint-Ouen et L’Île-Saint-Denis. Une partie de cette zone se retrouve face au quai d'Asnières tout près du centre commercial régional Qwartz, de l’autre côté de la Seine. En outre Villeneuve  compte aussi une partie de ses installations sportives au sein du parc départemental des Chanteraines.

À Saint-Denis, la construction d'un centre aquatique qui accueillera les disciplines telles que la nage, la natation synchronisée et le plongeon sera l'un des sites olympiques environnants. Villeneuve se situe aussi tout près du Stade de France, haut-lieu des Cérémonies des J.O et sa configuration en fait l'antre de l'athlétisme. Tout près, plus au Sud, le stade Yves-du-Manoir de Colombes accueillera le hockey-sur-gazon.

Villeneuve plaine sportive

Avant les compétitions, les athlètes pourront profiter de près de 50 000 m² d’infrastructures repartis sur 61 équipements villenogarennois comme la piscine municipale, les courts de tennis, les centres sportifs dont le centre sportif Philippe-Cattiau qui a bénéficié de 200 000 € de travaux de rénovation en juillet-août 2017. Villeneuve est aussi particulièrement bien dotée d' équipements d'exception, où l’on peut pratiquer aussi bien la plongée que la pétanque, le football, la gymnastique, le tir à l’arc, le judo, la boxe, le roller-hockey, le futsal ou encore l’équitation.

Le centre de plongée Aqua 92 (UCPA) est un véritable centre subaquatique, cet équipement (l’un des plus profonds d’Europe) bénéficie d’une infrastructure impressionnante avec ses 4 bassins, dont trois fosses de 5, 10 et 20 m de profondeur, éclairées et reliées entre elles par un bassin latéral. Il acueille les particuliers, les scolaires, des professionnels et des clubs de plongée. 

Le club hippique des Chanteraines (UCPA) accueille les cavaliers de tous niveaux, de débutants à partir de 4 ans jusqu’aux plus confirmés (galop 7). Il dispose de toutes les infrastructures modernes (manège couvert de 23 m x 65 m, carrière de 30 m x 70 m, rond de voltige, carrière sur herbe, salle d’hippologie pour les cours théoriques) nécessaires à la bonne pratique de l’équitation.

Terre d'élites

Avec quelque 6400 pratiquants et une soixantaine d’équipements à disposition, Villeneuve s’affiche comme une terre de sportifs, propice aux disciplines aussi diverses que la pétanque, le football, le tennis, le tir à l’arc, la boxe ou la gymnastique. C’est aussi une terre d’élite, dont sont issus sportifs et compétiteurs de haut niveau évoluant au sein des 42 associations de la ville.

Parmi eux, citons à titre d’exemple, le judoka Frédéric Lin, champion du monde et double champion du monde d’Europe vétéran qui officie en tant qu’entraineur à l’AVG Judo ou encore la cycliste sur piste Christelle Ribault qui a remporté plus de 150 victoires (dont championne du Monde, championne d’Europe et championne de France). En 2024, c’est en discipline paralympique que l’on pourrait attendre la championne de l’AVG cyclisme pour de nouveaux records. En matière de petite reine, d’autres féminines se distinguent : Ophélie Fénart et Laura da Cruz sont toutes deux championnes d’Île-de-France sur route.

L’équipe de roller-hockey, les Fous du Bitume, rencontre quant à elle aussi le succès avec un titre de champion de France. Même parcours de vainqueur pour les joueurs de l’ACCES Futsal qui ont ravi en juin 2017 la coupe de France dans leur catégorie. À n’en pas douter, champions ou simples sportifs amateurs seront tous passionnés par ces futurs Jeux Olympiques 2024, que leur discipline soit olympique ou pas !

Une modernisation des installations pour tous les sportifs

Le Diagnostic Territorial Approfondi (DTA) privilégie, dans ses orientations majeures, de rénover et construire des équipements sportifs, en plus de valoriser le tissu associatif et d'initier les jeunes à la pratique sportive.

En 2017, la Ville a entrepris de nombreux travaux de rénovation et de modernisation pour accompagner l’évolution des pratiques sportives des associations et des habitants. Au total 295 000 € seront investis en 2017 dans les équipements sportifs.

En chiffres : 

  • 200 000 €  : Centre sportif Philippe-Cattiau
  • 40 000 € : Espace Pierre-Brossolette
  • 15 000 € : Gymnase Jules-Verne
  • 25 000 € : Bulle de tennis 
  • 15 000 € : Le Nouveau Monde
  • 15 000 €  : Gymnase Jules-Verne
Centre sportif Philippe-Cattiau rénové.  
Centre sportif Philippe-Cattiau rénové.  

« Les Jeux Olympiques et paralympiques 2024 à Paris sont une chance pour notre territoire. Je propose demettre à disposition du comité organisateur les équipements sportifs de Villeneuve-la-Garenne. »

Alain Bernard Boulanger, Maire de Villeneuve-la-Garenne

Un territoire omnisports

6 gymnases permettent aux habitants de pratiquer différents sports : 

  • les deux gymnases Jules-Verne,
  • le gymnase Jean-Moulin,
  • le gymnase Pierre-de-coubertin 
  • le gymnase Fernand-Schwartz,
  • le gymnase Jean-Davanceau à l’Espace Pierre-Brossolette. 

Le centre sportif Philippe Cattiau composé d'une dizaine de salles de sports, constitue l’un des équipements phares de la ville, réunissant au quotidien un millier de personnes. 

Le stade Gaton-Bouillant avec deux terrains de football et une piste d'athlétisme.

Un ring de Boxe thaï et de kick boxing fait partie des installations du Nouveau Monde. 

Un jardin d'arc  est équipé de 8 couloirs et de pas de tir à 10 m, 25 m et 50 m.

Projets à suivre en 2018

Le projet de terrain synthétique à Philippe-Cattiau se concrétise en 2018 avec un démarrage des travaux en novembre pour une durée de 5 mois. Des aménagements extérieurs (structures mobiles, éclairage, accès) sont également prévus. Au préalable, les premières études de programmation ont été lancées cet été. 

Ce chantier représente un investissement de 1 200 000 €.