NPNRU

Quelques repères

À terme, c'est le visage tout entier de la ville qui devrait être transformé. Après la Caravelle et les Quartiers Sud, c'est désormais le centre-ville qui est concerné par un projet d'envergure de réaménagement dans le cadre du NPNRU - Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain. Le premier coup de pelle de cette métamorphose devrait débuter en 2019 avec la démolition de la barre I3F (ex-Emmaüs).

En 2014, la Loi Lamy poursuit la rénovation urbaine, en concentrant les crédits de la politique de la ville sur un nombre resserré de territoires, avec l’objectif de lutter contre les discriminations pour réduire les écarts entre les quartiers prioritaires et les autres. Environ 1500 quartiers prioritaires sont désignés sur un critère unique, la concentration de la pauvreté calculée à partir du revenu des habitants, ce qui a donné lieu à l’élaboration de contrat de ville pour chaque commune concernée.

Le renouvellement urbain est porté par l’Agence Nationale pour le Renouvellement Urbain. Celle-ci intervient auprès des collectivités territoriales, comme Villeneuve-la-Garenne, pour accompagner et soutenir la transformation urbaine là où les besoins se font le plus sentir, afin d’améliorer le cadre de vie de certains quartiers. 

Ou en est-on ?

18 mois d'études sont nécessaires pour définir un projet urbain de centre-ville.

 La contractualisation du futur programme de renouvellement urbain avec l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine s’effectue en deux temps

Conventionnement en 2018

La signature d’un protocole de préfiguration, le 24 mars 2017, a permis de lancer une vingtaine d’études pour préciser un projet opérationnel, stabilisé et partagé, avant de signer un conventionnement à la fin 2018.

18 mois d'études

Ces études en cours qui concernent le centre-ville de Villeneuve, dépassent le cadre spécifiquement urbain. Elles abordent des thématiques diverses pour permettre une approche globale. Elles doivent permettre d’apporter des réponses qui amélioreront à la fois le cadre de vie, la qualité de vie et l’attractivité de la commune.

Réalisation d'études thématiques pour le centre-ville

Toutes ces études, co-financées par l'ANRU, interagissent et s'enrichissent mutuellement. C'est pourquoi l'étude de l'habitat s'articule avec l'offre scolaire et éducative, la petite enfance, le stationnement et la circulation, les commerces et activités tertiaires. Elles ont pour objectif de proposer un offre de services qualitative qui accompagne la transformation urbaine.

Une étude urbaine sur le centre-ville

  • Habitat et peuplement
  • Commerces et activités tertiaires
  • Offre scolaire et éducative
  • Petite enfance
  • Circulation et stationnement
  • Médiathèque
  • Maison des projets

3 autres études thématiques guident cette réflexion

  • Développement durable / Recherche excellence, innovation.
  • Concertation / communication.
  • Gestion urbaine de proximité, amélioration du cadre de vie.

Répartition des financements

En chiffres

| 25% | du territoire de la ville n’a pas encore été métamorphosé.


Budget mobilisé à l’échelle nationale : 5 milliards d’euros déployés par l’Etat (subventions/prêts) et annonce du doublement des crédits en juillet 2017. 


Le Conseil régional d’Île-de-France accompagne les villes engagées dans des projets de rénovation urbaine : 2,5 millions d’euros pour Villeneuve-la-Garenne.