Améliorer l'offre de soin

L’engagement de la Ville dans le domaine de la santé publique se traduit également par l’ambition d’améliorer l’offre de soin.
L’engagement de la Ville dans le domaine de la santé publique se traduit également par l’ambition d’améliorer l’offre de soin. © Mairie de Villeneuve-la-Garenne - 2008

Assurer l'avenir de l'Hôpital Nord 92

Alain-Bernard Boulanger, président de l’Hôpital Nord 92, s'explique sur ses négociations avec l’A.R.S dans une «lettre du maire» distribuée à tous les Villenogarennois le 15 avril 2016.
Le Bureau et le  Conseil Territorial de l'EPT Boucle Nord de Seine le soutiennent dans les négociations qu'il conduit actuellement avec l'A.R.S île-de-France

L’engagement de la Ville dans le domaine de la santé publique se traduit également par l’ambition d’améliorer l’offre de soin. L’extension-modernisation de l’Hôpital Nord 92, menée dans le prolongement de celle réalisée en 2008 au centre de santé de la Croix-Rouge française, représente l’un des symboles forts de la modernisation de Villeneuve-la-Garenne et de l’offre de services et de soins offerts à sa population. De même que le travail réalisé autour de la meilleure coordination des parcours de santé pour palier le déficit de praticiens sur le territoire.

Hôpital Nord 92, un établissement de santé de premier plan

Avec l’Hôpital Nord 92, Villeneuve-la-Garenne dispose d’un établissement de santé de premier plan.
Ce nouvel équipement de pointe a été conçu pour améliorer la qualité de services et développer l’offre de soins en matière de rééducation fonctionnelle et de soins de suite. Ces services sont complétés par :

  • un important pôle ambulatoire, qui permet à l’hôpital d’assurer au quotidien une permanence de soins sur le territoire à travers des consultations non programmées de "petite urgence", ainsi que des consultations de spécialités.
  • des services médico-techniques composés d’un service d’imagerie médicale (radiologie, échographie générale et obstétricale, doppler, panoramique dentaire) et d’un pôle de kinésithérapie et rééducation.

Par ailleurs, les travaux d’extension ont permis à l’hôpital de se doter d’une Maison d’Accueil Spécialisée (MAS), d’une capacité de 55 places, qui accueille notamment les personnes cérébro-lesées en milieu protégé. Une dizaine de places sont également réservées aux victimes du syndrome de Korsakoff. La réalisation de cette structure, la première en Île-de-France, vise à répondre au déficit de structures spécialisées dans la région pour accueillir ces pathologies, et contribuer également à rapprocher les patients et leur famille.

 

 

À savoir : L’extension-modernisation de l’Hôpital Nord 92, achevée fin 2013, est une opération de grande envergure. Inscrite dans le plan Hôpital 2012, elle a permis à l’établissement de plus que doubler sa surface, passant de 5 000 à 12 000 m².

Si l’avenir de l’hôpital est aujourd’hui assuré, il n’en a pas toujours été ainsi. Après la suppression du service chirurgie et de la maternité en 1997, l’hôpital a failli être rayé de la carte hospitalière. Il a fallu toute la détermination et la mobilisation des responsables de l’hôpital, des équipes soignantes et le soutien indéfectible de la Ville et de ses élus pour sauver l’établissement. L’Hôpital Nord 92 est par ailleurs l’un des symboles de la rénovation urbaine des Quartiers sud.

L’extension-modernisation de l’Hôpital Nord 92 a permis à l’établissement de plus que doubler sa surface, passant de 5 000 à 12 000 m².
L’extension-modernisation de l’Hôpital Nord 92 a permis à l’établissement de plus que doubler sa surface, passant de 5 000 à 12 000 m². © Studio JCD – Mairie de Villeneuve-la-Garenne – 2014
L’Hôpital Nord 92 a été conçu pour améliorer la qualité de services et développer l’offre de soins.
 © Mathieu Aucher – Mairie de Villeneuve-la-Garenne – 2014
L’Hôpital Nord 92 est équipé d’un pôle de kinésithérapie et rééducation.
L’Hôpital Nord 92 est équipé d’un pôle de kinésithérapie et rééducation. © Mathieu Aucher – Mairie de Villeneuve-la-Garenne – 2014

"Avec la présence de l’Hôpital Nord 92 et du centre de santé de la Croix-Rouge française, Villeneuve-la-Garenne est loin d’être un désert médical"

Centre de santé Croix-Rouge : un pôle santé au plus près des habitants

Le centre de santé polyvalent de la Croix-Rouge française propose une offre de soins en médecine générale et spécialisée accessible à tous.
Le centre de santé polyvalent de la Croix-Rouge française propose une offre de soins en médecine générale et spécialisée accessible à tous. © Mairie de Villeneuve-la-Garenne – 2013
Le centre de santé polyvalent de la Croix-Rouge française assure une présence médicale forte sur le territoire.
Le centre de santé polyvalent de la Croix-Rouge française assure une présence médicale forte sur le territoire. 

Depuis 80 ans, le centre de santé polyvalent de la Croix-Rouge française assure une présence médicale forte sur le territoire, marquée par une offre de soins en médecine générale et spécialisée accessible à tous.
Au fil du temps, des évolutions de la ville, et des problématiques de santé, l’établissement s’est développé pour devenir un véritable centre de santé polyvalent. Surtout, il a bénéficié en 2005 d’un vaste programme de réaménagement et de modernisation de ses équipements afin de mieux répondre aux besoins de santé des usagers et permettre aux 25  professionnels d’y exercer dans des conditions optimales.
Aujourd’hui, il propose une offre de soins de proximité en médecine générale et dans une dizaine de spécialités
dont la cardiologie, la dermatologie, la gynécologie, les soins dentaires (orthodontie)... Leur présence contribue à assurer un meilleur maillage du territoire en matière de soins, complémentaire de l’offre développée par les autres acteurs de santé comme l’Hôpital Nord 92 et les médecins libéraux.
Outre sa mission de soins, le centre de santé Croix-Rouge s’investit dans la prévention à travers l’organisation d’actions de sensibilisation et d’information en direction des familles : journée allaitement maternel, journée hypertension artérielle, dépistage des troubles auditifs, semaine de la vaccination, atelier nutrition et santé buccodentaire…
Des actions qui visent également à répondre aux problématiques et aux besoins de santé identifiés sur le territoire.

Renforcer les parcours de santé

Pour faire face à l’absence de certaines spécialités médicales, les professionnels libéraux s’organisent.
Pour faire face à l’absence de certaines spécialités médicales, les professionnels libéraux s’organisent. © Fotolia – 2009

Le diagnostic réalisé dans le cadre du Contrat Local de Santé a montré une sous dotation, voire une absence de certaines spécialités médicales avec pour conséquence un allongement des délais pour obtenir un rendez-vous chez un praticien. Par ailleurs, la Ville doit aussi faire face à un vieillissement des professionnels de santé.

Face à cette situation, les professionnels libéraux s’organisent. De nombreux médecins sont aujourd’hui regroupés en réseaux (Agékanonix, Ares 92, Périnatal Nord 92, SCOP…). Ce travail contribue à mutualiser les informations, favorise la coordination des actions afin d’assurer une meilleure prise en charge des patients. L’objectif étant d’éviter la rupture de soins.

Objectif également partagé par le pôle de santé universitaire Gennevilliers / Villeneuve-la-Garenne qui réunit une cinquantaine de professionnels et plusieurs internes des deux collectivités.

Destiné à optimiser la prise en charge des patients, ce travail en réseau doit également contribuer à inciter les internes ayant participé aux actions de prévention du pôle universitaire à s’installer sur le territoire à l’issue de leur formation.