Enseignement

En consacrant 22,24% de son budget à l’éducation, la Ville place l’école au cœur de ses priorités. © Mairie de Villeneuve-la-Garenne – 2010

Aider l'enfant à s'épanouir, favoriser sa réussite scolaire. Cet enjeu conduit chaque année la Ville à mettre l'école au coeur de ses priorités, et à déployer d'importants moyens financiers dans les écoles maternelles et élémentaires.

En consacrant 22,24 % de son budget (soit le 2ème budget le plus important), mais aussi en entretenant un partenariat solide avec l'Éducation Nationale et une vraie concertation avec les parents d'élèves, la Ville a volontairement fait le choix d'investir dans l'éducation. Un choix qui l'a également conduit à travailler à l'élaboration d'un Projet Éducatif De Territoire (PEDT).

PEDT : le gage d'une offre éducative de qualité

La Ville développe de nombreuses actions en partenariat avec l’Education Nationale pour donner à chaque enfant les moyens de réussir. © Studio JCD - Mairie de Villeneuve-la-Garenne – 2008

Depuis 2011, la Ville mène une réflexion sur l'élaboration d'un Projet Éducatif De Territoire (PEDT). Cette réflexion, conduite parallèlement à la réforme des rythmes scolaires tout au long de l'année 2013-2014, est le fruit d'une démarche partenariale et concertée avec les parents d'élèves, les enseignants et directeurs d'écoles, l'Éducation Nationale, et l'ensemble des partenaires éducatifs du territoire (représentants de l'État, du Conseil départemental et d'associations...).

Ce projet éducatif, conclu pour une période de trois ans, s'adresse à tous les enfants et jeunes de 2 à 25 ans.

S'il permet à la Ville de réactualiser sa politique éducative et d'en définir les enjeux, le PEDT a pour objectifs :

  • de proposer, avant, pendant et après l'école une offre éducative forte et cohérente,
  • d'accompagner les parents dans leur rôle éducatif tout en respectant la place et les prérogatives de chacun.

Il a été validé en juillet 2014 par l'Éducation nationale et la DDCS

Vers une meilleure coordination

Le diagnostic initial réalisé en 2012 faisait état d'une offre en direction des enfants et des jeunes, large, variée et très  fréquentée, mais qui nécessitait une meilleure coordination.

Le PEDT, en plus de mieux organiser et coordonner les différents temps des enfants et des jeunes, doit donc permettre d'optimiser les dispositifs existants, de mettre en cohérence les actions et de développer les moyens pour assurer une diversité et une complémentarité de l'offre éducative pour les 2-25 ans.

En plus de mettre en synergie, sur le territoire, les acteurs de l'éducation (institutionnels et associatifs) autour d'objectifs communs, le PEDT définit en outre les valeurs éducatives (équité, cohérence éducative, épanouissement, citoyenneté) et les principes d'intervention pour garantir une continuité éducative entre les projets des écoles et des établissements du second degré, et les activités proposées aux enfants en dehors du temps scolaire.

De réunions d'informations en séminaire, d'ateliers de travail en conseils d'école…, la concertation entre les différents partenaires a pour l'heure permis d'échanger sur quatre thèmes :

 

  • les temps de l'enfant (école, loisirs, famille),
  • la réussite scolaire, la réussite éducative et l'accompagnement à la scolarité,
  • le rôle des parents,
  • et l'organisation du temps des 12-17 ans.

Toutes les réflexions nées de ces échanges et les points de vue exprimés ont déjà permis de dégager plusieurs pistes de travail et de méthodologies partagées.

Par ailleurs, la réflexion entre les différents acteurs a permis d'élaborer le contenu des activités périscolaires accompagnant la réforme des rythmes scolaires.

Et aussi...

Des éducateurs sportifs de la Ville viennent quotidiennement en soutien aux enseignants lors des cours d’EPS. © Mairie de Villeneuve-la-Garenne – 2011
Du personnel communal vient en aide aux enseignants, ce qui permet de soutenir l’école. © Studio JCD - Mairie de Villeneuve-la-Garenne – 2007

DES AIDES POUR SOUTENIR L'ECOLE

Soucieuse d'assurer le bien-être de chaque enfant et de leur offrir des conditions d'accueil et de travail optimum, la Ville via son service Enseignement et en partenariat avec l'Education Nationale a développé de nombreuses actions :

Elle met aussi à disposition des écoles du personnel (infirmières, éducateurs sportifs, ATSEM dans les maternelles…). À ces moyens humains s'ajoutent : la restauration scolaire, le prêt de cars pour les sorties, les prêts de livres et des animations à la bibliothèque, la mise à disposition de gymnases, de la piscine, de salles, l'informatisation des groupes scolaires, la mise en place dans des structures d'accueil du Service Minimum d'Accueil en cas de grève.

À savoir

Conformément à la loi, la commune de Villeneuve-la-Garenne a à sa charge les écoles publiques. À ce titre, elle entretient les 13 écoles élémentaires et maternelles.

En 10 ans, elle a ainsi investi près de 28 M€ dans la construction de nouveaux équipements et la réhabilitation des écoles. De lourds investissements qui ont permis de moderniser de nombreux établissements (écoles maternelles Sonia-Delaunay et Jean-Jaurès, groupes scolaires Jules-Verne et Pierre-de-Coubertin).

Rappel des étapes de travail de 2011 à septembre 2014

En 2011
Villeneuve-la-Garenne engage une démarche partenariale d’élaboration d’un projet éducatif.

En 2012
Réalisation d’un diagnostic

En 2013
Souhait de la Ville d’intégrer la réforme des rythmes scolaires dans son projet éducatif.
Organisation d’une série de séances de travail avec les différents acteurs pour la définition des valeurs et des axes de travail prioritaires :

  • une journée de séminaire  et d’ateliers le 21 mars 2013,
  • ateliers participatifs en mai et en juin afin d’approfondir la réflexion et  proposer des pistes de travail,
  • Envoi des questionnaires sur la réforme des rythmes éducatifs aux familles,
  • Séminaire participatif d’élaboration du nouvel emploi du temps en novembre.

En 2014

  • En mars, mai et juin, concertations parents-enseignants-services municipaux : réorganisation du temps périscolaire, proposition d’activités de découverte culturelle ou sportive le midi et le soir après l’école.
  • Série de groupes de travail technique (Education nationale, ville, associations…) au cours du 1er semestre.
  • Septembre / rentrée des classes : mise en application de la réforme du temps scolaire et  démarrage progressif du temps périscolaire renouvelé.
  • Novembre / rentrée des vacances de Toussaint : démarrage des activités éducatives en maternelle et élémentaire.