CLSPD

Le CLSPD se réunit une fois par an en séance plénière pour dresser un bilan des actions menées sur le territoire. © Aurélie Bourillon – Mairie de Villeneuve-la-Garenne - 2014

Véritable centre névralgique de réflexion, de concertation et de coordination de la politique de sécurité, le Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD) est l’outil essentiel de la politique de prévention et de sécurité mise en place par la Municipalité de Villeneuve-la-Garenne.

Chaque année, depuis sa création en 2003, il définit un programme d’actions prioritaires adaptées aux problématiques du territoire (le Contrat Local de Sécurité), permet au maire d’avoir une vue d’ensemble des problématiques rencontrées par les administrés et d’agir en partenariat avec la Préfecture des Hauts-de-Seine, la Police Nationale, la justice, les établissements scolaires, les bailleurs sociaux, les transporteurs, les médiateurs de la Ville, les associations le plus en amont possible des actes de délinquance et d’incivilités.

Un plan d'actions, cinq axes d'intervention

Si le CLSPD est l'instance de réflexion essentiel de la politique sécurité, le Contrat Local de Sécurité (CLS) en est le bras armé. C'est dans ce document, adopté en 2006 et revu une fois par an lors de la réunion plénière qui réunit tous les membres du CLSPD, que sont définis les cinq principaux axes d'intervention :

  • La lutte contre les violences en milieu scolaire,
  • La lutte contre la récidive et les conduites à risque,
  • La lutte contre le sentiment d'insécurité,
  • La lutte contre l'insécurité routière,
  • L'ingénierie et la communication.

Chacun de ces axes est décliné sous forme d'objectifs donnant lieu à la mise en place d'un plan de d'actions ciblées.

Des résultats concrets

Plusieurs de ces actions ont enregistré des résultats très positifs, notamment dans le domaine de la lutte contre le sentiment d'insécurité. Ainsi le partenariat accru entre la Police Nationale et la Police Municipale a permis de réaliser 104 " Opérations Tranquillité Vacances " et près de 600 enlèvements de véhicules-épaves.

Ce bilan positif se traduit aussi par :

  • des opérations de sensibilisation auprès de la jeunesse
  • la cellule de veille éducative,
  • le développement de la vidéoprotection,
  • les Chantiers d'Insertion Prévention,
  • depuis 2014 un travail partenarial  concernant la prévention de la violence faite aux femmes, l'accompagnement des victimes et la mise en place d'un dispositif de médiation sociale sur plusieurs quartiers de la ville pour veiller à la tranquillité publique et favoriser le vivre ensemble.

" Mieux cerner les problématiques pour apporter des réponses ciblées "

Cellule opérationnelle

Afin de réévaluer régulièrement les actions menées sur le territoire, le CLSPD s'est doté en 2010 d'une cellule opérationnelle. Cette instance qui se réunit une fois par mois permet aux acteurs qui interviennent localement de faire le point sur les problématiques émergentes et de mieux se coordonner sur l'action à mener afin d'adapter la politique de sécurité à la réalité du terrain. Elle regroupe la Police Nationale, les responsables des établissements scolaires (collèges et lycées), les services municipaux ainsi que les bailleurs sociaux, la RATP et des associations locales.

La sécurité, l'affaire de tous

La mise en place de ces actions est le fruit d'un important travail partenarial mené par plusieurs institutions et associations, réunies au sein du CLSPD. Leur présence sur le terrain permet  d'identifier, de faire remonter certains problèmes et d'agir de manière adaptée et concertée dans les quartiers.

Au total, une quarantaine d'acteurs sont ainsi associés à la politique de prévention de la délinquance :

  • le Préfet,
  • Le Procureur de la République,
  • Les Polices Nationale et Municipale,
  • L'Éducation nationale,
  • Les bailleurs sociaux,
  • Le Conseil départemental des Hauts-de-Seine,
  • Des élus et des services municipaux,
  • Des professions confrontées aux manifestations de la délinquance et différents acteurs locaux (associations, acteurs socio-économiques, éducateurs...)

Contact

Service Prévention et Sécurité
11/13 rue Dupont du Chambon
Tél : 01 40 85 57 00