Handicap

L’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite.
Accès en fauteuil roulant  © Mairie de Villeneuve-la-Garenne – 2015

Intégrer les personnes en situation de handicap, c’est agir dans de nombreux domaines : accès à la culture et aux loisirs, lutte contre l’exclusion dès le plus jeune âge, travail sur l’accessibilité, aide au quotidien… En matière de handicap, la Ville agit sur tous les fronts. En 2002, elle a même affirmé son engagement en signant la charte "Ville – Handicap", et s’est ainsi engagée à mener une politique d’ouverture répondant aux besoins des citoyens handicapés (emploi, logement, loisirs…) comme en témoigne la création de la Mission handicap, structure spécialisée vers l’accueil et l’intégration des personnes handicapées.

Accueillir, informer et orienter

Mis en place en 2005, la Mission Handicap du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) accueille, renseigne et oriente les personnes en situation de handicap et leurs proches dans les différentes démarches administratives.

Intégrée au pôle Santé - Handicap du CCAS, elle fait le lien avec la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) sur Villeneuve-la-Garenne. Ses missions consistent à :

  • Instruire les demandes MDPH et renseigner les bénéficiaires sur l’évolution de leur dossier dans le cadre de la Gestion de la Relation Citoyen (GRC).
  • Les accompagner, en lien avec les institutions et les services susceptibles de répondre à leurs besoins (aménagement de véhicule, associations…).
  • Proposer différentes aides quotidiennes : portage de repas, aide-ménagère et téléassistance.

Rendre les lieux publics et la voirie accessibles

bus et stations accessibles.
Les bus et les stations sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. © Mairie de Villeneuve-la-Garenne – 2015

La Mission Handicap a également pour mission d’animer la Commission Communale d’Accessibilité  (CCAPH). Composée d’élus, d’associations et de représentants d’usagers, elle se réunit une fois par an. Ses objectifs sont :

  • de rendre la ville plus accessible pour les personnes en situation de handicap,
  • d’améliorer leur vie quotidienne,
  • et de favoriser leur autonomie dans la commune.

Dans ce but, elle propose des solutions pour améliorer l’accessibilité des voies publiques et des établissements communaux recevant du public.

Ainsi, de manière systématique, les travaux prennent en compte la mise en accessibilité des bâtiments aussi bien dans le neuf (ex. : Espace Pierre Brossolette, Centre Technique Municipal), que lors de la rénovation des  équipements communaux anciens (ex. : Hôtel de Ville, Nouveau Monde, bibliothèque Aimé-Césaire, cinéma André-Malraux)

Au niveau de la voirie (rues et trottoirs), outre les interventions régulières et l’aménagement de places de stationnement spécifiques sur les nouveaux parkings (Mathilde-Milliard, centre-ville, Jean-Moulin/Fosse-aux-Astres), la Ville a aussi été amenée à mettre aux normes plusieurs stations de bus (av. Georges-Pompidou, rue Dupont-du-Chambon, av. de Verdun, bd Gallieni…), certaines en partenariat avec le Conseil départemental des Hauts-de-Seine. Elle a également oeuvré auprès de la RATP pour que les bus (lignes 137, 177 et 261) qui circulent sur le territoire soit adaptés aux Personnes à Mobilité Réduite (PMR).

Aujourd’hui, deux tiers des voiries sont accessibles, soit 50 % de plus qu’en 2008, et 53 places de stationnement sont dédiées aux PMR, c’est également 50 % de plus qu’en 2008. La Ville arrivera à 100 % de la voirie accessible dès 2020.

Adapter les logements

En ce qui concerne les logements, un travail sur l’accessibilité du parc locatif social est mené en lien avec les bailleurs et le CCAS pour :

  • identifier les logements aménagés pour établir une cartographie des logements accessibles,
  • et sensibiliser les bailleurs concernés par les opérations de constructions neuves à la création de bâtiments accessibles et de logements adaptés aux personnes souffrant d’un handicap physique (personnes en situation de handicap ou âgées).

Aussi, toutes les constructions neuves intègrent des normes d’accessibilité PMR. C’est le cas du D1 bis à la Caravelle, du F1 voie Promenade, et de tous les nouveaux bâtiments en construction dans les Quartiers sud. Enfin, le service Habitat et Logement, en lien avec la Mission Handicap, se fait le relai pour les demandes d’aménagement des logements auprès du PACT Paris-Hauts-de-Seine, qui s’occupe des financements (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat, Département…)

Parallèlement au fait de veiller au respect des normes d’accessibilité et aux conditions d’accueil dans les lieux publics, la Ville développe des actions comme le cinéma en audiovision pour les aveugles et malvoyants, des cours de théâtre au Nouveau Monde pour les jeunes adultes du CITL, et organise une semaine du handicap chaque année depuis 2012 pour sensibiliser la population aux différents handicaps. D’autre part, toutes ces actions favorisent l'intégration des personnes en situation de handicap, le mieux vivre ensemble et permettent de lutter contre les incivilités.

L’intégration dès le plus jeune âge

L’intégration des jeunes en situation de handicap est un travail quotidien.
L’intégration des jeunes en situation de handicap est un travail quotidien. © S. Lemaître - Mairie de Villeneuve-la-Garenne – 2011

Afin de favoriser l’accès et l’intégration d’enfants porteurs de handicap, la Ville via ses services Jeunesse, Sports et Petite Enfance mène depuis 2009 un travail sur l’accueil des jeunes en situation de handicap au sein des accueils de loisirs, de l’Ecole Municipale des Sports, des crèches et des haltes garderies (formation des animateurs, sensibilisation des enfants sur le handicap…) Un livret d’accueil de l’enfant handicapé a même été mis en place, il sert de cahier de correspondance entre la famille et les structures qui suivent l’enfant.

L’accueil des enfants handicapés se fait en partenariat avec les familles et des structures associatives comme le CESAP, l’APIH. Ils sont intégrés dans des groupes plus restreints pour que la prise en charge soit satisfaisante et qu’elle se fasse dans les meilleures conditions. Des aménagements sont également possibles (temps d’accueil, tarifs…)

Télécharger

Charte Ville Handicap

PDF (396 Ko)